1

Publié le 04/04/2006 à 22:16
Édité le 04/04/2006 à 22:16

L'Europe tente de convaincre les régions et les pays anti-OGM

Lu sur un article du monde :

"Aucun OGM mis sur le marché n'est dangereux pour l'environnement ou la santé, la coexistence est uniquement un enjeu économique"
, rappelle cependant Michael Mann, porte-parole de la commissaire chargée de l'agriculture, Mariann Fischer Boel. "S'ils le souhaitent, certains agriculteurs peuvent s'entendre pour ne pas cultiver ces plantes, mais aucune zone sans OGM ne peut être décrétée par la loi. Nous vivons dans un marché unique, c'est ce marché qui décide."

J'aime beaucoup la subtilité de la citation... Le marché est unique, c'est lui qui décide... C'est vrai, il a une conscience intrinsèque et par la même il impose sa décision à tout le monde : à la poubelle le choix et les alternatives ! Où et quand le marché unique est devenu un fait tangible et surtout indiscutable ???
Ce qui est magnifique, c'est le fait qu'il soit impossible d'avoir une zone sans OGM, celà rendant très facile la contamination des autres parcelles et ainsi rendant toute lutte contre les OGM vaines. Notez le décalage entre le fait d'étiquetter un produit "contient des OGMs" qui parait normal mais ennuie tous les producteurs et semenciers, et "sans OGM" promus par d'autres à la limite de l'argument marketing. Si l'ensemble des parcelles sont contaminées, plus besoin d'étiquettes "Sans OGM" puisque impossible à garantir... Comme c'est facile ensuite de les faire passer comme des choses banales...

> Commenter le blog. 10 commentaires  Tags :

1