Amy Lee & The Loco Project Band - Lost in confusion Jules, Emerson, Hugo et Jérémy aiment bien raconter des histoires. Et pour ce quatuor nantais, autant voir ça en grand, créer une légende urbaine, un univers graphique élaboré, un récit qui se perpétue au fil des opus. Après un premier album éponyme paru en 2018, Amy Lee & The Loco Project Band présente en préambule de cet été Lost in confusion. Comme son nom ne l'indique pas, Amy Lee & The Loco Project Band n'est pas emmené par Amy Lee, du moins, The Loco Project Band n'est pas un side project de la chanteuse d'Evanescence (... qui s'appelle Amy Lee pour ceux qui ne suivent pas). Et puis le chant n'est même pas féminin puisque c'est Jérémy qui s'en charge. Alors qui est cette Amy Lee ? Eh bien c'est une chanteuse folk des années 80 qui a disparu avec son groupe lors d'un accident d'avion, ne laissant comme seul vestige, son journal. Et Jules Labrune (guitare), Emerson Paris (basse), Hugo Tocqueville (batterie) et donc Jérémy Grollier (chant, guitare, clavier), se sont emparés de ce journal pour redonner vie à Amy Lee & The Loco Project Band. Et pour que cette renaissance soit complète, l'artwork, les clips, le concept de ciné concert, toute l'identité visuelle a été confiée à l'illustrateur et graphiste Maxime Brugnon. Sans aller vers un Gorillaz nouvelle version, Amy Lee & The Loco Project Band a poussé le concept assez loin pour offrir dans un premier temps, un bel imaginaire, et une signature graphique singulière.

Et dans un deuxième temps, on va quand même parler musique, vu qu'à la base, Lost in confusion est un album de 10 titres, et pas un album de bédé. Amy Lee & The Loco Project Band propose un pop rock de fort belle facture, au chant clair et au refrain chanté en cœur. Avec une certaine énergie et vivacité, les Nantais nous égayent sur quelques titres power pop entrainants mais peuvent aussi être plus incisifs ("Messiah" ou "Lost in confusion"), ou beaucoup plus délicats, comme la ballade "Losing you again" qui clôture l'album ou "Yours and mine" et sa basse sautillante accompagnant des claviers subtils. Amy Lee & The Loco Project Band fricotent autour de Weezer ou The Posies, tout en apportant leur propre imaginaire pop rock folk, que l'on peut retrouver dans les titres clippés / animés. C'est donc un projet artistique multiple que nous proposent les Nantais, qui mérite amplement d'être découvert et suivi. En bref, Amy Lee is not dead !